mat
Né en 1976. Vit et travaille sur Toulouse.
  • alice1
  • alisse1
  • brazil4web
  • brazil5
  • brazil3web
  • brazil1web1
  • psycho
  • tetes1
  • psycho2
  • psycho3
  • cheveux
  • code3
  • portees
  • stantoine
  • dual
  • soleil-pluie
  • gensdailleurs
  • banquise1
  • coeur
  • nuage-solaire1
  • porte
  • revenants
  • oiseaux
  • fairlabete
  • fairladetail
  • assis1
  • nodit
  • organe-1
  • organe-7
  • organe-8
  • organe-2
  • organe-3
  • organe-4
  • organe-6
  • organe-5
  • reliq
  • scalp
  • agregat2
  • delavant
  • bras
  • labyrinth
  • le-jardin
  • augure
  • appart
  • elan
  • resistance
  • semeur
  • broflow
  • transit1
  • apparition
  • hasard
  • optimistes
  • list
  • listdet
  • glissements1
  • grandtyp
  • gdtypdetail
  • aucho1
  • horcad
  • couple
  • fantomatism
  • afaire
  • entrent
  • prlroute
  • revenu
  • assi1
  • algorythme8
  • algebre
  • listesrat
  • opied
  • couche
  • reli
  • som
  • lecture
  • duel
  • duel22
  • duel48
  • duel50
  • duel56
  • duel661
  • duel701
  • duel761
  • res1
  • res3
  • res7
  • res11
  • res14
  • res16
  • res18
  • res231
  • res26
  • res29
  • res32
  • res36
  • res38
  • res41
  • vudensemble1
  • effacement
  • coag
  • mathieu_dessin04
  • mathieu_dessin05
  • mathieu_dessin06
  • mathieu_dessin07
  • mathieu_dessin08
  • mathieu_dessin09
  • mathieu_dessin10
  • mathieu_dessin11
  • mathieu_dessin13
  • mathieu_dessin14
  • mathieu_dessin15
  • mathieu_dessin17
  • mathieu_dessin18
  • mathieu_peinture01
  • mathieu_peinture05
  • alice-couleur-web1
  • hitch
  • bond1
  • bond2
  • cheval
  • bleu1
  • tete
  • mathieu_estampes01
  • mathieu_estampes02
  • mathieu_estampes03
  • mathieu_estampes041
  • mathieu_estampes051
  • mathieu_estampes061
  • sanscons4
  • astas5
  • astas7
  • astas8
  • grav5
  • grav6
  • grav7bis
  • inox3
  • mf20
  • mathieu_estampes07
  • mathieu_estampes08
  • mathieu_estampes09
  • mathieu_estampes11
  • m1
  • m2
  • m11
  • m3
  • m4
  • m5
  • m6
  • m7
  • m8
  • m9
  • m10
  • g1
  • g2
  • g3
  • g6
  • g5
  • mathieu_estampes12
  • mathieu_estampes13
  • mathieu_estampes14
  • mathieu_estampes15
  • mathieu_estampes16
  • mathieu_estampes17
  • mathieu_estampes18
  • mathieu_estampes19
  • mathieu_estampes20
  • transhu_4
  • transhu_6
Juin 2009 : Synaps n°10, sans thème, 14 pages de bandes dessinées, mine de plomb.
Janvier 2009 : De traverse, recueil de dessins, 106 pages, mine de plomb.
Juin 2008 : Synaps n°9, Prise, 17 pages de bandes dessinées, mine de plomb.
Novembre 2007 : Synaps n°8, Madeleine, 11 pages de bandes dessinées, mine de plomb.
Octobre 2007 : Le gardien, recueil de bandes dessinées, 68 pages, encre de chine.
Avril 2007 : Synaps n°7, Cellule, 21 pages de bandes dessinées, monotypes.
Novembre 2006 : Centre fuyant, recueil de 52 pages, textes et dessins, mine de plomb.
Juillet 2006 : Synaps n°6, L’Ampoule, deux bandes dessinées de 19 et 22 pages, mine de plomb et collages.
Juillet 2005 : Sans qu’eux n’y tètent, recueil de 32 pages de bandes dessinées, mine de plomb.
Novembre 2005 : Transhumance, recueil de 56 pages de bandes dessinées, monotypes.
Novembre 2005 : Synaps n°5, Vierge, 14 pages de bandes dessinées, encre de chine.
Novembre 2004 : Synaps n°4, Le pavé, 3 pages de bandes dessinées, 8 pages textes et dessins.
Mai 2004 : Figure libre, recueil de100 pages, textes et dessins, encre de chine.
Mai 2004 : Synaps n°3, L’Aiguille, 8 pages textes et dessins, 6 pages de bandes dessinées, mine de plomb et encre de chine.
Mars 2004 : Seuils, recueil de 32 pages de bandes dessinées, encre de chine.
Janvier 2004 : Synaps n°2, Identités, 16 pages de bandes dessinées, encre de chine.
Novembre 2003 : Synaps n°1, Urbain, 12 pages de bandes dessinées, encre de chine.
Octobre 2003 : Libres échanges, recueil de 48 pages, textes et dessins, encre de chine.
De février 2000 à janvier 2003 : parutions diverses dans la revue ARP du n° 0 au n°10.

Revues collectives Formats personnels

Chacun des dessins à la mine de plomb de Mathieu Bourrillon semble échapper d’une encyclopédie pour raconter une histoire.
Dramatisant le trait à l’aide de contrastes violents entre les noirs et les blancs, son univers énigmatique se déploie en scènes d’envoûtantes poésies, aussi inquiétantes que des labyrinthes. Pas de hasard dans ses dessins, mais la certitude que les personnages y sont installés pour longtemps.

http://www.dailymotion.com/videoxhylz3

Mathieu Bourillon par CentreBellegarde